Déterminants des choix des plats pendant la préparation des repas à domicile : résultats issus d’un large échantillon de l’étude NutriNet-Santé

Int J Behav Nutr Phys Act. 2015 12:120

Ducrot P, Méjean C, Allès B, Fassier P, Hercberg S, Péneau S.

Bien que les pratiques culinaires aient fortement évoluées au cours du temps, peu de données sont disponibles concernant les choix des plats pendant la préparation des repas. Nous avons donc voulu déterminer les motivations individuelles influençant les choix des plats à préparer  les jours de semaine et les weekends.

L’importance de 27 critères liés aux choix des plats a été évaluée chez 53025 participants de l’étude NutriNet-Santé. Les dimensions des motivations pour le choix des plats ont été étudiées par analyse factorielle exploratoire. Les classements moyens des motivations pendant les jours de semaine et les weekends ont été comparés par test de Student. L’association entre les caractéristiques socio-démographiques, les pratiques culinaires et les motivations des choix des plats a été évaluée par des modèles de régression logistique.

Cinq dimensions des motivations des choix des plats sont apparues : alimentation saine (variance expliquée : 48,3 %), contraintes (19,0 %), plaisir (12,1 %), régimes spécifiques (11,0 %) et organisation (9,6 %). Le facteur « alimentation saine » était le plus important les jours de semaine (note moyenne 3,93) et les weekends (3,90). Le « plaisir » (3,61) était plus important que les  « contraintes » (3,54) les weekends (p < 0,0001) alors que l’opposé était observé les jours de semaine (3,42 vs. 3,77, respectivement) (p < 0,0001). L’ « organisation » était plus importante les jours de semaine (2,89) que les weekends (2,75) (p < 0,0001). Les motivations des choix des plats étaient associées aux caractéristiques socio-démographiques et de pratique culinaire.

Cette étude a mis en lumière les facteurs impliqués dans les choix des plats pendant la préparation des repas les jours de semaine et les weekends, ainsi que les caractéristiques individuelles qui déterminent les motivations des choix des plats. Dans une perspective de santé publique, ces résultats peuvent contribuer à développer des stratégies appropriées pour promouvoir la préparation des repas à domicile.